Les animaux fantastiques, le film

 

Les aventures de Norbert Dragonneau, l’auteur du livre Les Animaux Fantastiques qu’étudiait Harry Potter.

Synopsis : New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du « Moldu ») déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable.
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s’agit d’une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l’ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d’enquêtrice. Et la situation s’aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d’Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina.
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu’il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s’apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.

 

Cet article contient des spoilers.

 

Je ne pouvais pas manquer ce film ! Je suis allée le voir avec une amie qui est aussi fan de cet univers magique.

Pour ceux qui ne savent pas, ce film est lié à un livre. Mais contrairement à la saga Harry Potter, ce livre fait seulement 121 pages et il ne raconte pas vraiment une histoire. Je t’en avais parlé il y a un moment dans cet article. Le film est donc une total découverte, il n’y aucune comparaison possible avec un écrit.

Comme je ne suis pas allée au cinéma dès sa sortie, j’ai pris grand soin de ne rien lire sur le film, j’ai juste regardé une bande annonce. Je n’attendais rien de particuliers, sauf que j’espérais une vraie nouvelle histoire avec des personnages totalement différents. J’ai été comblée.

Il y avait une ambiance magique dans la salle. Les lumières se sont éteintes et une douce musique s’est faite entendre avec le titre du film. J’en ai eu des frissons.

J’ai été totalement conquise dès les premières minutes par l’acteur qui joue Norbert Dragonneau (Newt Scamander) (qui a été à Poudlard chez les Poufsouffle), un peu gauche, très timide et généreux, il est prêt à tout pour protéger ses animaux fantastiques et il se révèle bien plus puissant qu’on peut le penser au départ. Je lui ai trouvé un air de Tintin (oui aucun rapport) (ou peut-être que si, pour le côté aventure). J’ai moins accroché sur le personnage de Tina sauf vers la fin où elle se dévoile un peu et enlève son attitude crispée. Au contraire, sa sœur Queenie et sa présence m’ont éblouie, je l’adore ! Et Jacob, je pourrais parler des heures de Jacob … c’est finalement à lui qu’on peut s’identifier dans l’histoire. Un moldu qui découvre le monde des sorciers, en est émerveillé et surpris tout en n’hésitant pas à agir lorsqu’on a besoin de lui.

 

Les images sont superbes et les animaux fantastiques époustouflants. Comme beaucoup je pense, le Niffleur m’a beaucoup fait rire ainsi que Pickett le Botruc (qui a une relation bien particulière avec Norbert). Et Frank, l’oiseau-tonnerre est magnifique.

 

Mes scènes préférées du film :

  • La banque à la fois drôle et pleine de surprises.
  • La valise de Norbert, lorsqu’on le voit entrer à l’intérieur pour la première fois. On sent d’ailleurs qu’il est totalement dans son univers.
  • La parade amoureuse est juste inattendue et très bien jouée !

J’ai moins aimé la scène du bar, je n’ai pas trouvé que les personnages Gnarlak et la chanteuse étaient réussis. Je n’ai pas compris tout de suite que le premier était un gobelin, quand à l’autre est-elle moitié humaine, moitié elfe de maison ? Cela m’a d’ailleurs fait penser à un passage dans Star Wars.

La scène de la pluie m’a rendu triste pour Jacob (même si on comprend qu’il lui reste des souvenirs par la suite), mais m’a laissé perplexe également. Pourquoi seuls les moldus oublient ?

 

D’ailleurs, j’ai plein d’autres questions :

Va t-on voir Leta Lestrange ? Un lien avec Rodolphus Lestrange ? Où est le vrai Graves ? On est d’accord que Credence n’est pas mort ? Ariana, la sœur de Dumbledore était-elle un obscurial ? Du coup, va t-on voir le fameux combat entre Dumbledore et Grindelwald ? Si c’est le cas, ne s’éloigne t-on pas de la base : les animaux fantastiques ? Grindelwald s’adresse à Norbert « Accepterons-nous de mourir un peu ? », qu’est-ce que cela signifie ?

 

Une question pour toi : Norbert a oublié d’attraper un des animaux fantastiques qui s’est échappé de sa valise, sais-tu lequel ?

 

Sinon, vous avez remarqué que le film se passe en 1926, année de naissance d’un certain Tom Jedusor. On est donc bien dans une nouvelle histoire, mais qui reste lié à la première saga sans que ce soit trop étouffant. C’est parfaitement dosé.

Pour résumer ce film en quelques mots : Surprenant, captivant, drôle, émouvant, triste, sombre … magique !

5 films sont prévus, on n’a pas terminé de parler de magie et de faire des découvertes ! Rendez-vous en 2018 pour la suite !

 

2 comments for “Les animaux fantastiques, le film

  1. missrelie
    16 décembre 2016 at 15 h 46 min

    coucou
    j’y allais sans rien attendre comme toi et j’ai adoré!
    on y a amené nos enfants de 5 -8 et 10 ans et ça leur a plu aussi!
    des bises

  2. Arrosa
    16 janvier 2017 at 18 h 49 min

    Bonsoir, j’ai vu le film avec ma fille de 11 ans. Elle n’a pas beaucoup aimé, trop long et pas assez « Poudlard » à son goût. En revanche, j’ai adoré. Le personnage de Norbert, tout en retenue et au service des animaux qu’il tente de protéger, est attachant et j’ai un petit faible aussi pour Queenie, « si gentille » avec le Non-Maj’ Jacob. J’attends les suites même si je trouve un peu dommage qu’il n’y ait pas de livres correspondants à ces films. Je n’ai pas les réponses à tes questions, mais je vais y travailler… Bises du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *