Doucement, la fin des vacances …

J’adore les vacances scolaires.

Dès le premier soir, je me fais une joie de débrancher mon réveil. Plus d’horaire. Pas besoin de sortir du lit les enfants et courir sous la douche pendant qu’ils déjeunent.

On prend notre temps, on fait ce qu’on veut.

Hier, on a profité de la piscine. Et si aujourd’hui, on faisait une sortie ? Tiens demain, si on ne faisait rien ?

 

mes enfants dans la piscine

 

Ah il est 13h, quelqu’un a faim ? On se fait un grignotage (chez nous, ça signifie pain sur la table avec différents accompagnements pour se faire chacun ses petits sandwichs).

Le soir, on se rend compte qu’on a oublié le bain des enfants. Bon, tant pis, on a demain.

Il fait trop chaud aujourd’hui, restons au frais dans la maison. Il pleut aujourd’hui, dansons sous la pluie ou allons sauter dans les flaques de boue. On s’en fout, on se changera en rentrant.

On va arroser les plantes et regarder si elles ont bien poussé. On cueille des fraises et on les dévore, il en reste un peu au coin de la bouche. On va voir si les patates sont prêtes, pas encore, bientôt on pourra mettre les mains dans la terre pour chercher nos trésors.

On en profite pour faire des travaux dans notre cour, faire tomber un mur menaçant, le remonter, démolir un bâtiment pour agrandir notre espace extérieur, ça fait de la poussière, ça fait des gravas et du bruit. On s’en fout, on a le temps et quel bel espace on va avoir.  Les enfants s’occupent à l’intérieur, ça se chamaille, ça rigole.

On retrouve des copains au parc ou en balade dans le village, on va voir Dark Mamina et Dark Tonton.

On joue à la console, on regarde Ford Boyard, on fait des jeux de société, quelques activités, on lit, on fait des constructions en Lego, des histoires avec des poupées,on fait des câlins, on est chacun dans son coin, on court dans tous les sens, on va au parc, on fait des chasses aux pokémons, on se fait des batailles d’eau, on se balade en forêt, on trempe les pieds dans la rivière …

On fait ce qu’on veut, quand on veut. Et on recommence le lendemain.

 

au bord de la rivière

 

On n’est pas parti en vacances cette année, mais on en a autant profité.

Et la rentrée approche vite maintenant, trop vite pour moi… Il faut faire les courses de la rentrée « quoi il faut prendre du 10 ans, déjà ? », bientôt il faudra rebrancher le réveil, vérifier le cartable, chercher la deuxième chaussure, remettre le t-shirt à l’endroit, éviter les parents à la sortie de l’école qui me soûlent et font des histoires, faire les devoirs, le bain, le repas, l’histoire du soir et « dodo c’est l’heure sinon tu seras fatigué demain »…

Mais ils vont retrouver leurs amis, découvrir et apprendre plein de nouvelles choses, me raconter ce qu’ils ont préféré dans leur journée, faire leur sport préféré et … grandir encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *