Mes séries – Printemps 2016

Des nouvelles saisons, des séries que je découvre tardivement et des nouveautés, voilà ce que j’ai regardé ce printemps.

Game of thrones :

game of thrones saison 6

Synopsis : Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Dans un pays où l’été peut durer plusieurs années et l’hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur, n’a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s’abat sur le Royaume avec la promesse d’un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s’emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

La série a déjà 6 saisons. Cette dernière était plus qu’attendue puisqu’elle devance l’histoire des livres (même si la série prenait de plus en plus d’écart avec le destin de certains personnages). Le début de cette dernière saison en a déçu plus d’un qui l’a jugeaient trop lente, mais ce n’est pas mon cas. J’ai simplement été patiente car il fallait laisser les pièces de l’échiquier avancer et nous amener vers une fin de saison magnifique ( avec des épisodes plus longs) avec une bataille à couper le souffle, des passés révélés et des femmes qui s’imposent dans l’histoire des Sept Couronnes. Bref, je suis toujours aussi fan de cette série et j’ai hâte de découvrir le saison 7 … en 2017 … Hodor …

 

Penny Dreadful :

penny dreadful

Synopsis : Dans le Londres de l’époque Victorienne, Vanessa Ives, une jeune femme puissante aux pouvoirs hypnotiques, allie ses forces à celles d’Ethan, un garçon rebelle et violent aux allures de cowboy, et de Sir Malcolm, un vieil homme riche aux ressources inépuisables. Ensemble, ils combattent un ennemi inconnu, presque invisible, qui ne semble pas humain et qui massacre la population …

J’ai eu dû mal à m’accrocher à cette série puisque je n’y comprenais rien. Mais comme, j’aime bien l’actrice principale, j’ai persisté et je n’ai pas regretté. Une série sombre, parfois complexe, mais qui réserve des bonnes surprises.

 

 

Orange is the new black :

série orange is the new black

Synopsis : Entre les murs de la prison pour femmes de Litchfield, la vie n’est pas rose tous les jours. Rattrapées par le passé, des détenues venues d’horizons divers cohabitent dans cette société en vase clos. Si coups bas et tensions sont monnaie courante, l’amour, la solidarité mais surtout l’humour subsistent dans le quotidien des inoubliables prisonnières.

Une série que j’ai commencé un peu par hasard, je n’en attendais donc rien. J’ai tout de suite accroché au différents personnages au point que j’en oublie qu’elles sont en prison non sans raison. J’apprécie d’ailleurs qu’on découvre l’histoire de chacune au fur et à mesure, cela permet de casser des aprioris positifs ou négatifs que j’avais sur tel ou tel personnage. On pourrait penser que la série va finir par tourner en rond et c’est loin d’être le cas. Vivement la prochaine saison car on nous a laissé avec un gros suspense.

 

The night shift :

the night shift série

Synopsis : De retour d’Afghanistan, le fougueux TC Callahan, un soldat blessé sur le terrain, est désormais docteur à l’hôpital de San Antonio. Avec ses camarades de la garde de nuit, il fait face à un combat qu’il n’avait pas imaginé : sauver des vies tout en essayant de concilier avec un nouveau chef, Michael Ragosa, dont l’intérêt pécunier prime sur l’aide aux blessés…

Une série médicale qui se veut différente des autres grâce aux personnages qui sont aussi des soldats. Une série qui n’a rien d’exceptionnelle mais que j’apprécie à regarder néanmoins (peut-être à cause de TC !)

 

Fear the walking dead :

fear the walking dead

Synopsis : Madison est conseillère d’orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux, et son grand frère Nick qui a quitté la fac et cumule les problèmes. Ils n’acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d’un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal à recoller les morceaux, d’étranges comportements font leur apparition…

Spin-off de la célèbre série The Walking Dead, beaucoup de fans s’attendaient à retrouver le même rythme et surtout connaître la raison du phénomène rodeur/zombie, mais elle se veut différente et je trouve ça bien. On découvre une famille qui a ses petits problèmes quotidiens lorsque commence le début de l’épidémie. J’ai apprécié voir comment les gens réagissaient en ne sachant rien, s’ils allaient avancer ou se laisser dépasser par les événements. Au fur et à mesure, chacun s’adapte à sa manière pour protéger la famille et surtout, survivre. Je me demande si on retrouvera certains personnages dans TWD par la suite pour ainsi lier les deux séries.

 

Bitten :

série bitten

Synopsis : Photographe de talent, Elena Michaels apprécie mener une vie normale aux côtés d’un homme qui la rend heureuse. C’était sans compter sur le passé qui a pour mauvaise habitude de resurgir au mauvais moment. Car la jeune femme a des secrets. Elle déploie d’énormes efforts pour cacher sa véritable nature de loup-garou…

J’ai regardé la série en plusieurs fois car j’ai eu beaucoup de mal à m’accrocher au personnage d’Elena que je trouvais vraiment plate. C’est donc grâce aux autres personnages que j’ai poursuivi. On découvre des loups-garou en apparence modernes, mais qui tiennent (un peu trop) à leur tradition ce qui les mène à faire des actions égoïstes en pensant préserver leur meute. Quand enfin Elena arrête de faire la tête (car elle apprend la vérité sur sa transformation et son passé), elle nous montre sa force et sa vraie nature.

 

Flesh and bone :

flesh and bone

Synopsis : Des corps meurtris, une pression insupportable et des jalousies constantes, tel est le quotidien des danseurs de ballet. Un quotidien dont rêve Claire , jeune danseuse de Pittsburg fraîchement débarquée à New York pour intégrer l’American Ballet Company. Là-bas, la jeune fille devient la coqueluche de Paul Grayson, directeur artistique colérique, sadique et manipulateur qui voit en elle une future star, une Etoile. Elle découvre que le prix à payer pour y parvenir n’est pas que celui de la torture de son corps au fil d’entrainements drastiques et de privations. Cela revient, parfois, à vendre son âme au diable.

J’ai commencé cette série pour changer un peu des thèmes que je regarde d’habitude (sombre, médiéval, fantastique, post apocalyptique …) et finalement … je retombe dans une série plutôt sombre/dramatique. On découvre de vrais danseurs et c’est superbe à regarder même si on n’est pas fan de danse classique. C’est bien l’envers du décor qui est sombre avec les entraînements et les promotions canapés. Les histoires des personnages sont dures et provocantes. Dommage qu’au fil des épisodes, la fin devient totalement prévisible.

 

Rome :

série rome

Synopsis : Les destins de deux soldats romains et de leurs familles alors que la République Romaine est en train de s’effondrer en laissant peu à peu la place à un Empire.

Des gars en jupette et tenant un glaive, j’aime bien ça ! L’histoire se concentre sur deux soldats totalement différents, mais tout autant attachants (bien que dès fois, ils déconnent graves !). On retrouve des célèbres personnages comme Brutus, Julius César, Cléôpatre et Marc Antoine. Bien qu’on les ait déjà vu et revu dans d’autres séries/films, Rome a choisi de s’en détacher totalement ce que j’apprécie. Cela aurait bien mérité une saison supplémentaire.

 

Les Chroniques de Shannara :

les chroniques de shannara

Synopsis : Des millions d’années après l’extinction de la civilisation que nous connaissons, les Quatre Terres sont menacées par la mort imminente de l’Arbre protecteur Ellcrys qui renferme des forces terribles et obscures. A chaque feuille tombée, les démons se réveillent de l’au-delà. La princesse Amberle, le demi-elfe Wil et la solitaire Eretria commencent alors leur quête contre les forces du Mal. Ils sont guidés dans ce combat par le druide Allanon, lequel maîtrise la magie…

Des elfes, de la magie et une quête, je ne pouvais pas manquer cette série. C’est une série assez légère avec un triangle amoureux et qui a sûrement pour cible les adolescents (mais comme j’ai souvent 15 ans dans ma tête, ça marche pour moi). Je kiffe le druide guerrier, il fallait que je le dise. Les décors sont superbes et je me suis laissée emporter bien que quelques scènes soient sans surprise. J’attends la suite.

 

L’été est là (Oui, je sais, on ne dirait pas) et j’ai commencé de nouvelles séries et continué à suivre d’autres. Rendez-vous à la fin de la saison pour découvrir ce que j’ai regardé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *