Faire pousser des pommes de terre dans un sac

Comme tu le sais, je n’ai pas de jardin, mais j’ai quand même la chance d’avoir une cour assez grande pour faire quelques plantations.

J’adorais avoir un grand potager, mais il faut se contenter de ce que l’on a. Du coup, il faut aussi voir les choses autrement.

Pas de place pour faire pousser des pommes de terre ? C’est ce qu’on pourrait penser.

Cette année, après avoir fait des tours de fraisiers, j’ai testé de faire pousser des patates dans un sac.

J’ai donc acheté deux sac de 270 litres. J’en ai mis un devant ma maison où il y a plus de soleil et la terre sèche plus rapidement, et un dans ma cour qui est en bordure de forêt donc c’est plus humide, frais, mais moins ensoleillé. J’ai fait cela pour voir la différence de récolte selon ces critères. Bref, ce côté-là n’intéresse que moi.

Dans mes sacs, j’ai mis un couche de brindilles, une couche de compost, une couche de cendre et enfin le terreau sans aplatir le tout. J’ai acheté des pommes de terre Bintje (peau jaune, chaire jaune) qui ont un temps de culture estimé entre 90 et 120 jours.

 

Dès que les pousses font 15-20 cm, je rajoute de la terre en laissant toujours les pousses dépassées un peu. Cela va forcer la formation de pommes de terre dans tout le sac.

Il faut arroser régulièrement sans pour autant les noyer. Bon ici, je n’ai pas eu à arroser beaucoup jusqu’à fin juin car on a eu un temps merveilleux en Normandie LOL.

Voici l’évolution en photo.

 

Sac à pommes de terre devant ma maison

faire pousser des patates en sac

29 mars

 

 

faire pousser des pommes de terre en sac

8 mai

 

faire pousser des patates dans un sac

13 mai

 

faire pousser des pommes de terre

19 mai – premier ajout de terre

 

pomme de terre en sac

3 juin

 

sac à patates

16 juin – sac rempli

 

faire pousser des patates en sac

24 juin

 

pomme de terre en fleurs

24 juin – premières fleurs

 

Sac à pommes de terre dans ma cour

Je me rends compte que j’ai pris moins de photos du début de l’évolution du sac dans ma cour, peut-être parce qu’elles ont mis un peu plus de temps à bien sortir.

 

patates dans un sac

15 mai

 

pomme de terre qui poussent dans un sac

19 mai

 

sac à pommes de terre

1 juin

 

faire pousser des pommes de terre dans un sac

3 juin – sac rempli

 

sac à patates

16 juin

 

patates en sac

24 juin

 

Il faut maintenant que j’attende que les fleurs et feuilles se dessèchent. Ce sera le signe de la récolte. Il me restera à dérouler mon sac et chercher mes pommes de terre. J’ai hâte de voir la quantité.

Je mettrais donc à jour cet article avec le résultat de ma récolte et son poids pour chaque sac.

Par la suite, j’aimerais tenter différentes variétés.

A suivre !

 

Un petit coucou spécial à La Mère Tatouée et  Claudiyfoodisney qui m’ont suivi dans ce test de sac à patates sur instagram, j’ai hâte de voir votre récolte !

 

Edit 24 août : L’heure de la récolte a sonné !

J’ai guetté chaque jour les feuilles, puis les tiges faner et enfin hier, j’ai pu me lancer dans la récolte. J’ai commencé par le sac à pommes de terre dans ma cour. J’ai commencé à enlever la terre et creuser … et creuser … et enlever de la terre … et au fond, j’ai trouvé quelques patates de toutes tailles. Je savais que j’en aurais peu, mais pas si peu.

 

récolte de patates

Récolte sac à pommes de terre dans ma cour : 700 grammes

 

Ce premier sac m’a énervé alors j’ai attaqué le sac à pommes de terre devant ma maison pour trouver une consolation. J’ai enlevé de la terre et j’ai tout de suite vu une différence avec le premier sac. Il y avait plein de petites racines. Rapidement, j’ai trouvé les premières patates et il y en avait jusqu’au fond.

récole de pommes de terre

Récolte sac à pommes de terre devant ma maison : 3kg5

 

Conclusion : C’était donc ma première tentative et c’était un peu comme déterrer un trésor. J’ai récolté en tout 4kg2. Je ne remettrai pas de sac dans ma cour, les tiges sont montées trop vite pour chercher le soleil et n’ont pas formé de patates dans tout le sac, seulement au fond. Le second sac était pas mal et il y avait des patates un peu partout. L’année prochaine, je ferai donc deux sacs à pommes de terre devant ma maison en mettant plus de pommes de terre car il y avait largement la place d’en faire plus. Je ferai également deux variétés différentes.

 

Vive les patates !

 

 

Edit :

Deuxième année

Cette année, j’ai choisi de faire pour de la bleue d’Artois (deux sacs) pour faire rigoler les enfants et de la Bernadette (un sac).

La récolte s’est faite plus tôt que l’année dernière, mais ce ne sont pas les mêmes variétés. Et je l’ai bien vu.

 

Bleue d’Artois

 

Bernadette : 800gr

Bleue d’Artois : 2kg

Soit un total, si tu ne sais pas faire une addition, de 2kg800.

Bouh nul !

 

Ce que je ferais l’année prochaine : Je reprendrai de la Bintje et je referai quand même de la bleue d’Artois pour le fun. Je ferai deux sacs de chaque et peut-être un cinquième d’une autre variété si j’ai assez de place. Je vais également moins remplir les sacs et positionner mes plants un peu plus haut afin de voir si cela fait une différence.

A suivre pour une troisième année test !

2 comments for “Faire pousser des pommes de terre dans un sac

  1. ladybutterfly
    10 avril 2017 at 11 h 51 min

    Je prend enfin le temps de venir lire cet artcile.
    Si j’ai bien compris, il vaut mieux plus d’humidié et moins de soleil direct, pour plus de patates ^^
    Par contre pour le fait de remettre de la terre, quand les tiges font 15/20 cm, tu le fais combien de fois du coup ?

    Merci pour ce super article pas a pas. Je pense que je vais tenter.

    • 11 avril 2017 at 12 h 11 min

      Il faut quand même un minimum de soleil sinon les tiges vont monter trop vite pour chercher le soleil et ça produira moins 😉
      Je le fais jusqu’à ce que le sac soit rempli, ensuite je n’y touche plus et j’arrose régulièrement.
      Pas de quoi ! Bonne plantation 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *