Leur apprendre la nature

Si la framboise est devenue mon fruit préféré, je pense qu’il y a une raison. En effet, dans le jardin de la maison de mon enfance, il y avait des framboisiers et l’été, j’adorais aller picorer ces petits fruits roses.

Par ce fait, j’ai toujours su reconnaître un framboisier par ses feuilles, ses tiges, sa taille.

C’est sûr, ce n’est pas la plante la plus difficile à reconnaître.

J’adore les roses, les tournesols, les coquelicots, les noisettes … tout cela vient de mon enfance.

 

Transmettre mon amour pour les animaux n’a pas été très compliqué. Transmettre mon amour pour la nature ne le sera pas plus.

Leur apprendre la nature, c’est leur montrer que les fruits et légumes peuvent avoir des formes et couleurs bien différentes que ceux que l’on trouvent en supermarché, le goût aussi évidemment. C’est aussi leur montrer que chaque saison apporte ses légumes et fruits, que ce n’est pas normal de trouver des fraises en hiver par exemple. C’est leur montrer des engrais naturels car le reste n’a pas de sens. Leur apprendre la nature, c’est leur apprendre à manger sainement et logiquement.

 

Si tu me suis depuis quelques temps, tu sais que nous n’avons pas de jardin, mais on a la chance d’avoir une cour en bordure de forêt. Dans un premier temps, j’ai appris à mes enfants que même sans jardin, on peut faire venir la nature près de nous, mais qu’il faut s’adapter, imaginer, essayer, rater parfois, recommencer autrement, comprendre, sentir, admirer, chouchouter et récolter.

 

C’est ainsi que cette année, nous faisons pousser des pommes de terre. Sans jardin ? Oui !

Elles poussent dans un grand sac. Lorsque les tiges atteignent une quinzaine de centimètres, on ajoute de la terre. Ainsi de suite, jusqu’à remplir le sac. Par ce système, les pousses sont obligées de faire des racines et donc des pommes de terre dans tout le sac. Une fois que les tiges sécheront, il sera temps de défaire le sac et récolter. Pas besoin de bêcher pour chercher sa récolte.

 

faire pousser des pommes de terre en sac

Faire pousser des pommes de terre dans un sac

 

Notre cour n’est pas bien grande, mais pas ridicule non plus. Néanmoins afin de gagner le maximum de place, il faut ruser. C’est ainsi que nous avons recyclé des bouteilles en plastique, que nous les avons découpé pour finalement, les remplir de terre. Ensuite, on a fait des ouvertures et planté plusieurs fraisiers. Nous n’avons pas encore tout à faire terminé, mais voici un petit aperçu.

 

fraisier potager vertical

Faire pousser des fraisiers en potager vertical

 

Leur apprendre la nature, c’est aussi leur montrer les différentes formes de graines. Il y en a des minuscules, des grandes, des rondes, des longues de différentes teintes … Ils adorent en planter et ils les surveillent !

C’est aussi leur apprendre la patience : certaines graines germent rapidement, d’autres se font désirer. Enfin, c’est leur apprendre l’évolution : d’une graine sort une tige, puis des feuilles etc …

 

bac palette perles à repasser betterave chioggia

Pousses de betteraves chioggia

 

Apprendre la nature, c’est aussi travailler son odorat. On a tous des odeurs qui nous rappellent notre enfance. Alors, je leur fais frotter leur main sur le thym, la menthe, le basilic … leur apprendre à reconnaître et à donner leur avis aussi. Une odeur peut ne pas être perçue de la même façon par tous.

 

thym

Thym

 

Leur apprendre la nature, ce n’est pas que les plantes. On rencontre des insectes. Un jour, ils ont trouvé une coccinelle. Ils l’ont appelé Cocci. Depuis à chaque fois qu’ils en voit une, ils pensent que c’est toujours la même qui vient leur faire un coucou. Cela ouvre à la discussion, une coccinelle c’est jolie ET très utile dans le jardin.

 

coccinelle sur pousse de pomme de terrre

Cocci sur une pousse de pomme de terre

 

Finalement, leur apprendre la nature, c’est tout simplement partager des beaux moments ensembles.

 

 

 

Bien entendu, nous avons des framboisiers … et Dark Fille adore picorer les framboises si bien qu’il n’y en a plus pour moi !

framboisier

Framboisier remontant

 

Pour suivre l’évolution de nos dark plantes, c’est sur instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *