Mon expérience sur l’allaitement

Une mère allaitante qui tient un blog raconte toujours son expérience sur l’allaitement, c’est comme ça c’est la loi du milieu ne cherches pas à comprendre.

 

Avant même d’avoir envie d’un enfant, je savais que j’allaiterais. Pourtant autour de moi, je n’avais pas souvenir d’avoir vu une mère allaiter son bébé, moi-même ayant été allaité que 15 jours.

Pour Dark Papa, il était d’accord sur mon choix.

Lorsque j’ai été enceinte de Dark Fils forcément, on me pose la question « alors tu vas allaiter au donner le biberon? »

Allaiter bien entendu!

« oui mais si tu ne peux pas »

et bien je verrais sur le moment c’est tout !

Je n’ai eut donc personne pour me guider, me donner des vrais conseils. Dark Fils est né et la première tétée a été magique, je me sentais bien, apaisée comme si j’avais été faite pour cela (oui bon on est faite pour ça je sais ça va hein!). J’ai découvert par la même occasion que le lait maternel pouvait sortir tout seul (ouh une p’tit jet), personne ne m’avait dit que je pouvais avoir des fuites et donc à la maternité je n’avais rien prévu pour cela. J’étais très gênée et je me changeais donc souvent. A la maternité, je n’ai eut aucun conseil, on m’a juste donné un crème car je souffrais de crevasses qui sont passées par la suite.

 

Bien sur une fois rentrée chez moi, j’ai acheté des coussinets d’allaitements j’avais l’air moins bête. J’avais trop de lait, je me levais la nuit pour tirer mon lait à l’aide d’une tire lait manuel autant dire que j’ai bien galéré …

 

Gênée, je l’ai été si souvent au début. On avait trop beaucoup de visites chez nous et à chaque fois que Dark Fils avait faim, je partais m’isoler dans sa chambre (où j’avais prévu une fauteuil).Les tétées pouvaient durée un certain temps. Du coup, je me sentais très seule, exclue même. J’en ai parlé avec Dark Papa.

On est tombé d’accord que je n’avais pas à me cacher, que les autres qui donnent le biberons ne se cachent pas alors pourquoi celles qui allaitent devraient-elle se cacher?

 

Heureusement qu’il a été là, c’est là qu’on comprend à quel point l’allaitement se fait à 3 : bébé, maman et papa.

 

Je ne me suis donc plus cachée et j’ai continué d’allaiter. Quand j’ai dépassé les 1 mois d’allaitement, on a commencé à me poser trop souvent la question « quand est ce que tu arrêtes de l’allaiter? »

Je ne savais pas quoi répondre, je ne me voyais pas donner le biberon et puis pourquoi il fallait si tôt arrêter ?

Puis je devais faire un biberon de farine le soir pour caler Dark Fils pour qu’il dorme … heureusement j’ai suivit mon instinct et je n’ai rien fait, j’ai continué d’allaiter exclusivement jusqu’à 7 mois puis on a commencé les aliments tout en continuant l’allaitement.

 

Au bout d’un an, je n’ai plus entendu de remarque, du moins plus autant et puis je me suis forgée encore plus en caractère donc « ils » savaient qu’on faisait ce qu’on voulait.

Et plus le temps a passé, plus j’ai pris confiance en moi sur l’allaitement, j’allaitais vraiment partout, devant n’importe qui sauf en course, si Dark Fils avait faim, j’allais dans la voiture. A l’époque, je n’étais pas équipé pour.

 

J’ai allaité ainsi Dark Fils pendant 25 mois. Drôle de chiffre me direz-vous.

 

En effet, j’étais enceinte de Dark Fille et mon lait a changé de goût pour s’adapter au prochain bébé qui arrivait. Du coup, ça n’a pas plus à Dark Fils et il a arrêté de lui même après les 3 premier mois de grossesse. Ce fut le fin d’une aventure et le début d’une autre, je n’étais pas triste car j’étais allée au bout de ce que je voulais et que je n’ai pas forcé l’arrêt.

 

Puis Dark Fille est née et un nouvel allaitement a débuté. Tout aussi magique mais avec plus d’expérience, plus de gène mais beaucoup de fierté. J’ n’ai pas accouché au même endrois, et là j’ai eut des conseils, que je savais déjà certes mais c’était plaisant. Et comme je disais que j’avais allaité Dark Fils 25 mois, elle me posait surtout des questions sur cet allaitement long car elle n’avait pas l’habitude de rencontrer des mères allaitantes longues durée. On a eut des vrais discutions sur l’allaitement comme je n’avais jamais eut.

 

Nous sommes à bientôt 3 mois d’allaitement et tout se passe bien, j’espère aller vers un arrêt non forcé quand elle sera prête ou si un autre bébé vient nous combler. J’allaite encore partout, même en course grâce à une écharpe de portage. Les gens sont curieux d’ailleurs de cette drôle écharpe. Non, on ne voit pas mes seins, je m’habille avec des vêtements d’allaitements si on voit c’est que vraiment on a mis le nez dedans (et donc cocard tu auras par Dark Papa)


Je n’aime pas le mot sevrage, on se sevre d’une drogue, l’allaitement c’est nourrir son enfant, le plus beau cadeau qu’on puisse lui faire.

 

Je précise avant tout que oui je suis pour l’allaitement car rien ne remplace ses biens faits, mais si toi tu donnes le biberon je n’ai rien contre toi, chacun ces choix, chacun ses convictions.

Malheureusement, je trouve qu’on est très mal informé, si j’avais écouté tous les dire je n’aurais pas eut un magnifique allaitement avec mes enfants et ça je n’y changerais rien pour tout l’or du monde.

 

Mais je n’aurais pas pu avoir d’aussi beaux allaitements si Dark Papa ne m’avaient pas soutenu (et me soutient encore)

 

3 comments for “Mon expérience sur l’allaitement

  1. 17 octobre 2011 at 10 h 32 min

    J’aime beaucoup ton article… comme j’aurai aimé allaiter petite elfe aussi longtemps 🙂

  2. Octavie
    11 mars 2012 at 17 h 11 min

    Coucou !
    C’est un joli témoignage, merci !
    Je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris, à ceci près que j’avais été très bien (in)formée sur l’allaitement entre mes recherches personnelles et l’aide précieuse dont j’ai pu disposer à ma mater’ avant et après la naissance de mon fils.
    A bientôt,
    Octavie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *